Logo vue

À votre service

Napoléon est loin d’être un grand amateur d’art…

Mon frère s’intéresse seulement aux peintures dans lesquelles il est présent.
Lucien Bonaparte au peintre David

En revanche, il a bien compris l’intérêt d’avoir des artistes à son service. Peintres et sculpteurs font la propagande de son régime. Sans compter qu’ils redorent son image au besoin.

Ainsi l’art de l’époque, dit "néoclassique" et inspiré de l’Antiquité, est capté au profit de l’Empire. Et chacun y trouve son compte : les artistes, qui ne sont pas tous de fervents admirateurs de Napoléon, obtiennent de nombreuses commandes !

L'Empire table sur l'art néoclassique pour assurer sa propagande.