Logo campagne

La guerre de trop

Finalement, c’est en partie à cause du blocus que les choses se gâtent ! En 1812, la Russie, pourtant alliée de l’Empire, décide de ne plus le respecter. Napoléon part alors à l’assaut de Moscou.

Ouvrir le cartel

Anonyme d'après Henri-Félix-Emmanuel Philippoteaux, Épisode de la campagne de Russie, 1848, huile sur toile, 98 x 110 cm, musée de l'Armée, Paris / Photo : Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Fuzeau

Pour quelles raisons cette campagne échoue-t-elle ?

  1. La Russie est immense, il faut marcher longtemps et les troupes sont épuisées.
  2. En reculant, les Russes brûlent tout derrière eux. On ne peut pas piller les campagnes en chemin pour se ravitailler.
  3. L’hiver russe ne pardonne pas. Chevaux et blessés meurent de froid, les doigts des soldats gèlent…
  4. Les maladies se propagent, les déserteurs se multiplient.
  5. Napoléon attaque Moscou, mais cela n’ébranle pas le Tsar… car la capitale de la Russie, c’est Saint-Pétersbourg !
  6. Quand l'Empire renonce et bat en retraite, les Russes harcèlent les troupes et sèment la terreur.
La campagne de Russie est un échec car Napoléon a surestimé sa force et mal jugé son adversaire.