Logo entourage

Papa poule

Décidément, l’Empire semble à son apogée. Pourtant Napoléon est inquiet.


Ce qui le tracasse, c’est qu’il n’a aucun héritier direct ! Comment assurer l’avenir de son régime sans fils pour lui succéder ? Napoléon se résout à se séparer de Joséphine, trop âgée pour avoir des enfants.

Il se remarie aussi sec avec la fille de l'empereur d'Autriche, Marie-Louise. La nouvelle venue accouche d’un petit prince en 1811. Le papa est fou de joie ! Il donne le titre de "roi de Rome" à ce fils tant désiré.

Anonyme, Naissance de Napoléon II, roi de Rome,

après 1811, estampe, 31,9 x 38 cm, musée Carnavalet, Histoire de Paris / Photo : CC0 Paris Musées

Un nouvel astre vient de se lever sur l’horizon de la France.

Germain Garnier, président du Sénat, à la naissance du roi de Rome

Ça y est, l’avenir des Bonaparte paraît assuré.

Pour pérenniser son régime, Napoléon quitte Joséphine pour Marie-Louise, avec qui il a un fils.