Logo heritage

Retour à la case départ ?

Dès 1814, les États vainqueurs de Napoléon se réunissent pour une importante conférence, le Congrès de Vienne. L’objectif : redessiner la carte de l’Europe après la chute de l’Empire, rien que ça !

Anonyme, Le Gâteau des rois, tiré au congrès de Vienne,

1815, estampe, 19,7 x 29,6 cm, issue du recueil Un siècle d'histoire de France par l'estampe, 1770-1870, Bibliothèque nationale de France, Paris

Au Congrès, c’est un peu "un pas en avant, un pas en arrière" :

Pas en arrière

  1. La France est ramenée à ses frontières d’avant Napoléon.
  2. Les anciennes dynasties royales sont réinstallées un peu partout.

Pas en avant 

  1. Des États entiers sont réorganisés : Allemagne, Belgique et Pays-Bas, Pologne.
  2. Les règles de la diplomatie sont revues et corrigées.
  3. On décide de gérer les fleuves européens en commun.

Une page d’histoire de l’Europe se tourne, une autre s’ouvre. L’Europe telle qu’organisée au Congrès de Vienne dure plus de 50 ans.

Le Congrès de Vienne réorganise l'Europe après la chute de Napoléon et établit un nouvel ordre au profit des vainqueurs.