Logo entourage

Sous haute surveillance

Napoléon veut tout contrôler et mettre au pas les critiques à son égard. Journaux, pièces de théâtre, littérature… la production intellectuelle est surveillée. Et au besoin censurée !


Cette politique sévère est mise en œuvre par un système de police très efficace, dirigé par des ministres redoutables :

Ouvrir les cartels
  1. Anonyme français, Joseph Fouché, duc d'Otrante, 19e siècle, huile sur toile, 54,50 x 45,50 cm, château de Versailles / Photo : Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Fouin
  2. Robert Lefèvre, Anne-Jean-Marie-René Savary, duc de Rovigo, ministre de la police générale sous l'Empire, 1814, huile sur toile, 215 x 145 cm, château de Versailles / Photo : RMN-GP, Franck Raux

Gare à ceux qui ne sont pas d’accord, la police veille : les opposants de l’Empereur peuvent être jetés en prison sans procès !

La police de l'Empire joue un rôle important pour réprimer et censurer l'opposition.