Logo question

Tombés au combat

Napoléon est accusé d’avoir ensanglanté l’Europe avec ces guerres. Est-ce mérité ? Aujourd’hui, les historiens sont à peu près d’accord sur les chiffres. On compte, en 15 ans :

  1. 1 million de morts parmi les soldats de l'Empire français
  2. 2 millions de morts parmi les soldats étrangers, qu’ils soient enrôlés dans l’armée de l’Empereur ou qu’ils la combattent.

Henri-Félix-Emmanuel Philippoteaux, Épisode de la campagne d'Espagne de 1809,

19e siècle, peinture, 27 x 46 cm, musée de l'Armée, Paris / Photo : Dist. RMN-Grand Palais / Emilie Cambier

Des chiffres impressionnants, dus à des armées nombreuses et à des guerres très longues ! Et cela a laissé des traumatismes : pour la première fois, toute l'Europe était en conflit, en même temps.


Toutefois, on est loin du bilan des guerres du 20e siècle... À l'époque de Napoléon, aucun pays n'est décimé et les naissances vont bon train.

Quinze années de guerres incessantes aux effectifs inédits ont laissé des traumatismes en Europe.