Logo com

Un général à la Une

La légende napoléonienne [est née] dans les plaines d’Italie.
Jean Tulard, historien

Jean Tulard / Photo : G.Garitan, CC BY-SA 3.0

L’ambitieux Bonaparte voit plus loin que l’Italie. Il veut que ses victoires servent à le glorifier auprès de ses soldats comme à Paris !


Son arme, ce sont les journaux qu’il fait publier. Ces derniers donnent des nouvelles de ses campagnes, vantent ses décisions et le décrivent de manière très positive :

Des soldats de Napoléon parlent et le décrivent comme “un génie militaire”, “un fin politique” et “un combattant courageux”.

Ces portraits flatteurs sont sans doute en partie écrits… par Bonaparte lui-même !

Les soldats disparaissent, Napoléon est seul.

Et ça marche : à son retour en France, il est même acclamé par la foule.

Sur le journal, un extrait apparaît : “Bonaparte vole comme l’éclair et frappe comme la foudre, il est partout et il voit tout”.

Le courrier de l'armée d'Italie, ou Le patriote français à Milan par une Société de républicains,

1797-1798, collection Les archives de la Révolution française, Bibliothèque nationale de France, Paris

En Italie, Bonaparte veille à sa réputation en publiant des journaux à sa gloire.