Logo jauge

Au besoin, on est là !

Les Invalides ne se contentent pas d’accueillir des taxis... On y agit concrètement pour les soldats.


Pourtant, en 1914, les derniers vieux pensionnaires sont sur le point de disparaître. Serait-ce la fin de la fonction d’hôpital du lieu ?

Mais la guerre et ses nouveaux types d’armement changent la donne. De nombreux blessés doivent être pris en charge. Résultat, l’Hôtel des Invalides est aménagé en catastrophe en hôpital militaire pour les recevoir.


Le musée de l’Armée doit même bouger sa bibliothèque pour leur faire de la place !

Durant la Première Guerre mondiale, l’hôpital des Invalides connaît un regain d’activité : il accueille désormais les soldats blessés au front.