Logo hommage

La fin de l’histoire ?

1961. La guerre d’Algérie ne cessera que dans un an, mais on sent que l’histoire coloniale de la France est sur le point de s’achever.


Le général de Gaulle choisit ce moment pour faire entrer un nouveau grand chef militaire sous le Dôme des Invalides : le maréchal Lyautey.

Calderé, Le Général Lyautey,

1914-1918, extrait du recueil "Portraits d'officiers généraux 1914", aquarelle, collé, gouache, graphite, vélin, 16 x 10,4 cm, Musée de l'Armée / Photo : Dist. RMN-GP

Cet officier est un symbole à lui seul : il a fait une grande partie de sa carrière au Maroc. Il a servi la France coloniale mais a lucidement annoncé la nécessaire décolonisation. Son enterrement aux Invalides peut donc être vu comme une page de l’Histoire qui se tourne.

Albert Laprade, Tombeau de Lyautey,

1963, bronze et marbre, Hôtel des Invalides / (C) ADAGP, Paris, 2020, Photo : Dist. RMN-GP, Marie Bour

L’histoire militaire coloniale est aussi représentée aux Invalides, notamment par la tombe du maréchal Lyautey.