Logo perso

Ministre à tout faire

Bien sûr, le roi ne suit pas la construction au quotidien : il délègue la tâche à Louvois, son secrétaire d’État à la Guerre (l’équivalent de notre ministre des Armées).

Jules Varnier, François-Michel Le Tellier, marquis de Louvois,

1844, huile sur toile, 175 x 90 cm, Musée de l'Armée

/ Photo : Dist. RMN-GP, Christophe Chavan

À l’époque, Louvois réorganise justement l’armée royale et le projet des Invalides lui tient à cœur. Propulsé responsable de l’Hôtel, c’est lui qui supervise le chantier et qui choisit les artistes.


Selon la légende, Louis XIV lui aurait toutefois interdit d’introduire ses armoiries personnelles dans le décor. Vexé, Louvois aurait fait sculpter un loup sur une lucarne de la cour principale. Ce subtil "loup [qui] voit" serait la seule trace de l’actif ministre dans les lieux !

Libéral Bruand, Cour d'honneur de l'Hôtel royal des Invalides et lucarne de Louvois,

Photo : Dist. RMN-GP, Anne-Sylvaine Marre-Noël, Pierre-Luc Baron-Moreau

Louvois, secrétaire d’État à la Guerre, supervise la construction des Invalides.