Logo instit

On ne lésine pas

L’entretien d’un bâtiment aussi imposant que les Invalides (15 hectares de superficie et 25 km de galeries et couloirs !) représente un sacré budget.


Ainsi, pour la restauration du Dôme en 1989, les chiffres donnent le tournis :

  1. 550 000 feuilles d’or ont été nécessaires.
  2. Chacune est épaisse de 0,2 microns (0,0002 mm !). Le travail est donc minutieux.
  3. Pour couvrir les 3000 m² du Dôme, 12,6 kg d’or ont été utilisés.
  4. Un budget de 66 millions de francs (environ 10 millions d’euros) co-financés par les ministères de la Culture et de la Défense.

Jules Hardouin-Mansart, Dôme de l'Hôtel des Invalides,

Achevé en 1708 / Dist. RMN-GP, Anne-Sylvaine Marre-Noël

Un des chantiers qui occupe désormais le musée de l’Armée concerne le tombeau de Napoléon. Usé par le temps et plus d’un million de visiteurs annuel, les lieux ont besoin d’être restaurés. De cette façon, le mausolée de l’Empereur sera étincelant pour le bicentenaire de sa mort !

Le Tombeau de Napoléon Ier,

Achevé en 1861, Hôtel des Invalides / Photo : Jean-Pierre Dalbéra, CC BY 2.0

L’entretien et la restauration des espaces de l’Hôtel des Invalides sont de sacrés défis.