Attention la tête

En juillet 1918, les soldats de l’armée allemande sortent les pinceaux et commencent à peinturlurer leur casque. Un élan de fantaisie spontané ? Pas du tout : l’ordre vient d’en haut.

Illustration Artips

Eh oui, au vu du nombre alarmant de soldats blessés à la tête, l’État-Major* allemand fait peindre tous les casques d’acier brillant (très voyant) avec un motif camouflage précis. On en trouve de nombreuses variantes, en fonction de la végétation et du terrain.

Casque d'acier modèle 1916 camouflé,

1916, Musée de l'armée, Paris / © Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Thierry Ollivier

Ces casques camouflés fascinent tellement les troupes américaines qu’ils deviennent très recherchés après-guerre. Des faux font même leur apparition !

L'armée allemande est la première à appliquer un camouflage à ses casques.