Logo couleur

Chic et pas cher

En France, à partir de 1670, l’uniforme de la plupart des soldats est gris-blanc.

Pas très original, mais c’est la couleur de l’armée royale.

Jacques-Antoine Delaistre, Soldat du Régiment de Champagne sous les armes,

vers 1721, estampe, 41,7 x 54,8 cm, Musée de l'Armée, Paris / © Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais. Détail de l'œuvre

Qu’il s’agisse de la couleur de l’armée royale tient presque du hasard. Car ce qui compte le plus, c’est que ce drap (le tissu dans lequel on taille les tenues) n’est pas teint. Il coûte donc moins cher que les autres !

Jacques-Antoine Delaistre, Coupe de l'uniforme d'un soldat du Régiment de La Gervasais,

vers 1721, estampe, 41,7 x 54,8 cm, Musée de l'Armée, Paris / © Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais. Détail de l'œuvre

D’ailleurs, Français et Autrichiens, pourtant ennemis jurés, sont vêtus d’uniformes de la même couleur gris-blanc ! La symbolique passe après le porte-monnaie…

À la fin du XVIIe siècle, l'uniforme devient gris-blanc, une couleur symbolique de la royauté et aussi peu chère.